Web
Analytics
Comment trouver des clients de coaching ? 5 méthodes gratuites !
Aurore Belle Yang – Formation MLM & Coach MLM
Partagez sur les Réseaux:
clients de coaching

Comment trouver des clients de coaching ? 5 méthodes gratuites !

Je reçois plusieurs emails par semaine de personnes qui sont sur le point de commencer leur cheminement pour devenir coach.

Pour la plupart d’entre eux, ils cherchent juste quelques conseils gratuits et si je peux répondre en un paragraphe ou moins, je suis plus qu’heureuse de les aider.

Mais la question la plus fréquente qu’on me pose n’est pas une question à laquelle je peux répondre dans un email (à moins que je ne veuille passer une journée entière à l’écrire!).

“Comment trouver des clients de coaching ?”

C’est bizarre de voir à quelle fréquence les nouveaux coachs lancent une entreprise sans avoir la moindre idée de la façon de développer une entreprise.

  • Une formation coaching est le point de départ, mais elle ne vaut rien si vous n’avez pas de clients.
  • Avoir un site Web super sexy est inutile si vous n’avez personne qui le visite.
  • Écrire un ebook est une perte de temps si vous n’avez pas de personnes à qui le vendre.

Je pourrais littéralement écrire un livre sur l’attraction des clients, il y a tellement d’options différentes.

Normalement, je concentre mon écriture et mon enseignement sur l’utilisation d’Internet pour générer des clients, purement et simplement parce que c’est tout ce que j’utilise moi-même.

Mais avec la concurrence actuelle, une stratégie plus large s’impose pour maximiser chaque opportunité.

Examinons donc six façons de vous aider à trouver des clients de coaching.

1- Parler en public aux clients de coaching

La façon la plus rapide de se mettre devant des clients potentiels est de sortir et de parler.

Il y a toujours des organisations à la recherche de conférenciers pour combler des postes. À moins d’être très bon, vous devrez probablement travailler gratuitement ou seulement pour les dépenses au départ. Mais si vous le considérez d’abord et avant tout comme une occasion de marketing, ce n’est pas un problème de le faire gratuitement.

Parler en public n’est pas un moyen facile d’avoir des clients : il n’y a pas de moyen facile!

Vous donnerez sans doute des conférences qui suscitent peu d’intérêt et d’autres où les organisateurs ont largement surestimé le nombre de personnes présentes (cela arrive souvent).

Cela prend du temps, peut parfois être décourageant et ne fonctionne pas toujours. Mais devinez quoi, rien ne marche toujours !

Tant que vous choisissez vos lieux avec soin, vous devriez commencer à trouver des clients de coaching.

Et ce que je veux dire en choisissant vos lieux avec soin, c’est ceci :

  • Les personnes présentes ont-elles les moyens de se payer vos services ?
  • Sont-elles adaptées à votre créneau ?
  • Ont-elles besoin de votre aide ?

Si la réponse à l’une ou l’autre de ces questions est ” non “, alors à moins que vous ne parliez pour acquérir de l’expérience ou pour donner en retour, vous perdez votre temps.

L’autre avantage des conférences, c’est que si vous vous y prenez bien, vous pouvez gagner beaucoup d’argent, beaucoup plus que vous ne pourriez jamais le faire avec un coaching en tête-à-tête seul.

2- Le réseautage hors ligne

La Chambre de commerce, le BNI, le Rotary, etc. offrent tous des possibilités d’attirer de nouveaux clients, à condition que votre client idéal se trouve dans ces endroits.

L’idéal est de tester. En fait, il y aura plus de ratés que de succès lors du choix des événements/organisations qui fonctionnent ou pas.

J’ai assisté à 4 ou 5 événements de réseautage rapide mais j’ai identifié un problème récurrent :

Les gens assistent à ces événements en cherchant d’abord et avant tout à se faire connaître (ce qui n’est pas déraisonnable) et ils ne se soucient pas vraiment de ce que vous avez à dire, ils veulent simplement que vous sachiez ce qu’ils ont à dire.

D’un autre côté, je connais une personne qui fait la moitié de son chiffre d’affaires grâce à son réseau business. Mais les personnes dans ce cas ont créé un réseau solide en participant de manière hebdomadaire aux réunions de groupe.

D’une manière générale, retenez ceci :

Si les gens vous considèrent comme une ressource plutôt que comme quelqu’un à la recherche d’un emploi, ils sont plus susceptibles de vous embaucher et de se souvenir de vous lorsqu’ils parlent à quelqu’un d’autre qui pourrait profiter de vos compétences.

3- Se faire interviewer ou interviewer

Je n’en refuse jamais une opportunité d’interview.

Je me fiche de la taille du blog, du nombre d’auditeurs du podcast ou du sujet de l’interview (dans la limite du raisonnable). Si on m’invite, je dirai oui.

Au départ, vous n’aurez pas beaucoup de demandes d’interview, alors devenez l’intervieweur!

Vous seriez étonné de voir combien de personnes, même des personnes célèbres, accepteront de vous laisser les interviewer, surtout si elles ont un livre en cours de publication ou un lancement de produit.

Ensuite, lorsque vous les interviewez, vous pouvez leur demander d’en parler sur les médias sociaux (ils ne seront pas toujours d’accord, mais lorsqu’ils le font, vous pouvez soudainement avoir beaucoup de visites sur votre blog) et soudainement vous avez acquis une crédibilité.

4- Écrire des articles invités

J’ai écrit des dizaines d’articles invités et j’ai généré beaucoup de clients grâce à eux.

Et c’est un travail qui continue à payer parce que les articles que j’ai écrits il y a 5 ans ou plus sont encore trouvés par des gens qui ne seraient pas nécessairement tombés sur moi autrement.

D’une manière générale, il y a deux approches pour écrire des articles invités.

  • Visez des blogs à fort trafic, à haut profil SEO afin de bénéficier des avantages du référencement et de pouvoir à l’occasion saisir un nouveau client et de nouveaux abonnés.
  • Choisissez de plus petits blogs de niche où les avantages SEO peuvent parfois être minimes, mais où vous livrez votre message directement à votre client idéal.
  • Si vous cherchez à bâtir un lectorat de blog et que vous n’êtes pas connu dans le monde entier ou que vous n’avez pas des milliers d’euros à investir dans le marketing, alors la publication d’articles d’invités est la voie la plus rapide vers le succès et la plupart des coachs ne l’adoptent pas…

5- Tirez le meilleur parti des réseaux sociaux

Créez un compte sur toutes les principales plateformes de médias sociaux.

Mais n’essayez pas de les gérer tous en même temps.

En fait, pour commencer, tenez-vous en à un (ou peut-être deux à la fois) où vous savez que vos clients de coaching idéaux se trouvent et maîtrisez-le !

Offrez de la valeur à vos adeptes. Engagez-les et aidez-les. Soyez très visible et traitez les médias sociaux comme un événement de réseautage hors ligne.

6- Laissez Google vous aider

Environ la moitié de mes clients proviennent directement de recherches sur Internet et, même aujourd’hui, c’est encore un point d’attention majeur pour moi.

Heureusement pour vous et malheureusement pour eux, la plupart des coachs sont totalement et complètement ignorants sur la façon d’utiliser le référencement naturel pour s’assurer que les personnes qui veulent leurs services peuvent les trouver.

Cela signifie que vous pouvez intervenir et en tirer profit en comprenant les mots clés de longue traine, en sachant comment optimiser chaque article de blog et en étant astucieux avec les titres de votre blog pour attirer l’intérêt.

Pour conclure sur les méthodes pour trouver des clients de coaching

Alors voilà, c’est fait. Si je répondais à l’un de ces emails qui me demande “Comment trouver des clients en coaching“, ce serait probablement ce que j’écrirais.

Bien sûr, il existe d’autres méthodes pour attirer les clients et vous pouvez avoir votre propre favori que je n’ai pas listé. Si c’est le cas, veuillez partager votre méthode dans la section des commentaires.

Aujourd'hui : Wébinaire spécial MLM

Les 4 Étapes cruciales pour Réussir en MLM sur internet

Réserver ma Place

Leave a Comment: